Blog

Alicia et la France

Après le décès de la grande étoile du Ballet Nacional de Cuba Alicia Alonso, deux ans après sa dernière visite à Paris pour le retour de Giselle en juillet 2017, Xavier d'Arthuys qui l'a bien connue témoigne de son attachement à la France et de l'attachement de la France à Alicia.


Alicia,

Bajo otros cielos se la habría llamado por cierto Señorita o Señora, o Señora Alicia Alonso o « Maestra ».

Ella pedía que se la llamara ALICIA.

Su verdadero nombre, el verdadero, el que la definía. Su nombre Tierra, su nombre Cuba, esta tierra que ella amaba tanto como la danza.

Alicia era Giselle, Alicia era Carmen, Odette y tantas otras.... En fin, ella era la danza, esa gracia, ese impulso, y esa eternidad tan breve como perfecta.

Alicia tiene numerosos hijos. Sus alumnos. Decía siempre que esa era su herencia, o más bien su mensaje, su primera y su última palabra: dar y amar la danza, formar la generación que debería llamarse « Alicia ».

Alicia amaba a Francia, Alicia amaba París y París la amaba, siempre le rendía homenaje cuando venía a ofrecer su inimitable genio. Recordamos esa magnífica foto en que, rodeada de las grandes damas de la danza, camina como una bocanada de gracia sobre el pavimento del Trocadéro, frente a la Torre Eiffel. Nos mostró lo que es el Duende, ese momento, ese instante fulgurante cuando el mundo es sólo una chispa iluminando el tiempo, venciendo a la muerte y ofreciendo la vida.

Alicia amaba al mundo y el mundo la amaba.

Alicia, eternamente Alicia.

Xavier d'Arthuys

Octubre del 2019

Un roman policier pour l'été : "Les Pélicans du Malecón" d'Alain Bouvier. Des danseuses cubaines envahissent les discothèques latinos de la Bastille. Illégale, leur arrivée nombreuse inquiète les autorités françaises qui soupçonnent une filière. Chargé de l'enquête, le capitaine Clovis Tellier débarque à Cuba. Sous le soleil, cette...

L'autre jour notre fort sympathique Association Empreintes Huellas a organisé une visite qui a connu un franc succès : le Musée des Arts décoratifs à La Havane, un des Palais d'une des familles les plus riches de la « Perle des Antilles. »

La statue du Mercure de Jean de Bologne, dont l'original se trouve au Bargello de Florence et une copie au Louvre, a poursuivi son vol jusqu'à la chambre de commerce de La Havane, où le dieu des voyages continue à défier les tornades tropicales.

C'est une perte pour notre association "Empreintes/Huellas - Cuba/France" dont il était membre, mais aussi pour toute la communauté des Français passionnés de Cuba : Patrick Tesseron nous a quittés le 10 janvier. Il se trouvait à bord d'un car qui s'est renversé près de Guantanamo alors qu'il effectuait la liaison entre Baracoa et La Havane.

Une délégation du groupe d'amitié France-Cuba de l'Assemblée nationale a effectué fin mars une visite de travail à la Havane à l'invitation de l'assemblée nationale du pouvoir populaire (ANPP) cubaine pour évoquer le renforcement des liens économiques et culturels. Plusieurs rencontres de haut niveau ont été tenues avec l'ANPP, avec des...

Historien français, professeur émérite à Paris VIII, spécialiste de l'Amérique latine, Paul Estrade a consacré beaucoup d'efforts à restaurer la mémoire de Severiano de Heredia, jusqu'à lui faire consacrer une rue à Paris. Auteur d'un livre sur ce Franco-Cubain trop peu connu, il résume ce parcours atypique et exceptionnel dans son titre : «...

Qui peut douter que Paris est ville de l'amour après avoir lu la romantique histoire de Catalina Lasa et de Juan Pedro Barro, deux Cubains de la haute bourgeoisie qui, tous deux mariés, se sont d'abord rencontrés à Paris puis ont fui La Havane et le conformisme de l'époque pour se marier à Paris avant de revenir triomphalement à...

Victor Hugo, en exil à Guernesey de 1851 à 1870, « dans un coin perdu de la Manche », exprime sa solidarité pour Cuba, qui vient de commencer sa guerre d'indépendance contre l'Espagne. "Permettez-moi, puisque l'occasion s'en présente, d'envoyer une parole de sympathie à ces nobles terres (Cuba et Haïti) qui, toutes deux, ont poussé un cri de...